Loi électorale: des candidats du PQ dans l’embarras

drainville

JASMIN LAVOIE
La Presse
Bernard Drainville fait actuellement l’objet de vérifications de la part du directeur général des élections (DGE) parce qu’il a visité des cégeps lors d’une journée de vote.

Le candidat péquiste ne s’est pas gêné mardi pour publier sur Twitter des photos de ses rencontres avec des élèves des cégeps Lionel-Groulx et Ahuntsic et de celui de Lanaudière à L’Assomption.

Le député sortant de Marie-Victorin était alors accompagné de la candidate dans Groulx Martine Desjardins, et de celle dans Acadie, Evelyne Abitbol.

Une loi claire

Pourtant, la Loi électorale stipule que «sur les lieux d’un bureau de vote, nul ne peut utiliser un signe permettant d’identifier son appartenance politique ou manifestant son appui ou son opposition à un parti ou à un candidat ni faire quelque autre forme de publicité partisane».

Joint au téléphone, le responsable des communications de Bernard Drainville, Manuel Dionne, s’est défendu d’avoir contrevenu à la Loi électorale. Il nous a d’abord confirmé que le candidat avait bel et bien distribué des dépliants dans le cégep et a affirmé qu’il s’était conformé à la loi.

Or, il est revenu sur ses paroles lors d’un deuxième appel. «À ma connaissance, personne n’a distribué de dépliants. On était présents, mais on n’a pas fait d’activité partisane. Tu as le droit d’être là et d’échanger avec le monde», a expliqué Manuel Dionne, tout en ajoutant avoir de nouveau consulté le DGE.

Photos compromettantes

Toutefois, des photos publiées sur Twitter montrent les candidats, avec ce qui semble être des dépliants aux couleurs du Parti québécois à la main, échangeant avec des élèves dans les cégeps.

«Si c’est le cas, il a enfreint la Loi électorale», affirme Genevieve Pelletier, porte-parole au DGE. Dans la foulée de l’appel de La Presse, le DGE a été saisi du dossier et procède à des vérifications. Le DGE reconnaît également qu’il existe un flou dans la Loi et qu’il faudra rapidement éclaircir la situation.

Pour la première fois cette année, des bureaux de vote ont été installés dans près de 175 établissements collégiaux et universitaires. Deux autres journées de scrutin dans les établissements d’enseignement sont prévues aujourd’hui et demain.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s