100 000$ pour parler à Guy Chevrette

Un proche de Guy Chevrette a demandé 100 000$ à Gilles Cloutier en 2001 s’il voulait accéder à celui qui était alors ministre des Transports, a révélé Cloutier devant la commission Charbonneau. L’ex-élu péquiste aurait lui-même demandé au représentant de Roche de manoeuvrer pour qu’un ami entrepreneur décroche un important contrat.

En 2000, Gilles Cloutier a appris en lisant La Presse que le ministère des Transports du Québec (MTQ) projetait de construire une route dans Lanaudière, un projet de 31 millions de dollars. En se renseignant, il a su que le projet, confié en gestion à la Ville de Saint-Donat, devait revenir à une firme concurrente de Roche, Génivar. Il a découvert que le maire et les ingénieurs avaient célébré lors d’une soirée arrosée au champagne avant même que le contrat soit attribué.

Déterminé à faire dérailler leur plan, Gilles Cloutier a informé Guy Chevrette, alors ministre des Transports, de la petite fête. Choqué, le péquiste décide alors d’écarter Génivar. «Dans le fond, vous avez tassé une magouille pour en faire une autre ?», a demandé la procureure Sonia LeBel à Gilles Cloutier. «Exactement», a-t-il répondu.

Le MTQ a donc retiré le dossier à la Ville de Saint-Donat pour en confier la gestion à la MRC de Matawinie. À la suggestion de Gilles Cloutier, le comité de sélection a été composé des maires des municipalités longeant la route. La suggestion n’était pas innocente puisque, à l’exception du maire de Saint-Donat, les autres étaient de bons amis de Cloutier, pour qui il avait organisé des élections clés en main. «Je menais 4 à 1», a résumé le témoin.

Gilles Cloutier affirme même qu’il avait un «poteau» au comité de sélection. Il s’agit de l’ex-maire de Chertsey, Daniel Brazeau, qui travaille aujourd’hui au développement des affaires de Roche. En plus de l’informer des délibérations du comité, Brazeau aurait influencé un autre membre, qui ne se sentait pas à l’aise d’évaluer la compétence des firmes de génie. Roche a remporté la mise haut la main.

Après avoir décroché le contrat, Gilles Cloutier a rencontré Guy Chevrette, qui lui a demandé de confier le contrat de construction à «un ami commun», c’est-à-dire à Pavages Desjardins. Cloutier a donc facilité le trucage de l’appel d’offres pour que cette entreprise le remporte.

En parallèle, un proche de Chevrette, Gilles Beaulieu, a demandé à Cloutier un pot-de-vin de 100 000$ pour lui permettre d’accéder au ministre. Il lui a expliqué plus tard que cet argent devait servir à payer un voyage avec l’ex-ministre et leurs femmes. Cloutier confirme avoir lui-même versé 25 000$ comptant et ne sait pas si le reste a été payé.

Voyage aux frais de Roche

La firme de génie Roche a en outre mis pendant plusieurs années une luxueuse maison à la disposition de nombreux élus, dont l’ex-ministre péquiste Guy Chevrette, a en outre révélé Gilles Cloutier devant la commission Charbonneau.

Le témoin, qui a été vice-président au développement des affaires de Roche pendant 10 ans, affirme qu’il a loué à la firme sa résidence de Charlevoix à la firme, qui l’offrait à des élus. Plusieurs ministres, maires et conseillers municipaux y ont séjourné. L’ex-ministre Guy Chevrette fait partie du lot.

L’ex-maire de Boisbriand, Robert Poirier, et celui de Chertsey, Daniel Brazeau, ont aussi été de fréquents visiteurs.

La Commission a présenté une série de photos démontrant que tous les élus de Sainte-Julienne, dans Lanaudière, ont eu droit à un voyage aux frais de Roche. On y voit le maire Marcel Jetté et ses conseillers. «Équipe Marcel Jetté vous dit merci», peut-on lire sur une note datée de 2002.

Gilles Cloutier affirme que Roche lui versait 10 000$ pour la location de sa maison durant 5 ou 6 semaines.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s