De généreux donateurs pour le Parti québécois

Le Soleil

CRISE À LA FTQ

La Presse Canadienne

Recherché pour fraude et fabrication de faux, l’ex-directeur général de la FTQ-Construction Jocelyn Dupuis (photo), a contribué généreusement à la caisse du Parti québécois ces dernières années. À chacune des années entre 2003 et 2007, M. Dupuis a fait don au PQ de sommes variant entre 250 $ et 450 $.

 

Son successeur, Richard Goyette, sur la sellette à la suite d’allégations d’intimidation sur les chantiers, a aussi été un donateur assidu au PQ avec des contributions de quelques centaines de dollars en 2003, 2005, 2006 et 2007. Selon les données obtenues par La Presse Canadienne hier, plusieurs têtes d’affiche de la FTQ, comme Jean Lavallée, ancien président de la FTQ-Construction, l’ex-président de la centrale, Henri Massé, l’actuel président, Michel Arsenault, Daniel Roy (directeur du syndicat des Métallos et vice-président de la FTQ) et René Roy (secrétaire général de la FTQ), ont contribué à la caisse péquiste depuis 2003.

 

Les recherches n’ont pas permis de retrouver pareilles contributions au Parti libéral du Québec.

 

Dans le cas de M. Lavallée, il a remis un chèque de 1010 $ au PQ en 2008. À la demande expresse du président de la FTQ, Michel Arsenault, l’ex-haut gradé de la FTQ-Construction a quitté ses fonctions à l’automne 2008, en même temps que Jocelyn Dupuis. Une enquête de Radio-Canada avait permis de mettre au jour les liens serrés unissant M. Lavallée et le baron de la construction au Québec, Tony Accurso, dont les entreprises sont de grandes bénéficiaires du Fonds de solidarité de la FTQ.

 

Quant à Jocelyn Dupuis, il fait l’objet depuis vendredi d’un mandat d’arrestation pour des affaires de fraude à l’endroit de la FTQ-Construction, de fabrication de faux documents et d’incitation à commettre une infraction.

 

Même s’il est parti en pleine controverse concernant ses dépenses somptuaires et ses notes de frais – Dupuis a réclamé en six mois le remboursement de 125 000 $ pour des dépenses en alcool et en restaurant – l’ancien dg de la FTQ-Construction a encaissé une prime de départ de 140 000 $.

 

Actuellement en Californie, M. Dupuis sera arrêté à son retour au pays, prévu au mois d’avril.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s