Une bourde d’un organisateur péquiste rebondit en Chambre

 

Le Devoir

April, Pierre

PC

Québec – L’opposition a rendu publique, hier en Chambre, une lettre embarrassante du président de l’Association péquiste de Mégantic-Compton à un dirigeant d’entreprise liant directement le Fonds de solidarité de la FTQ à la campagne de financement du Parti québécois.

Déposée par la députée de Mégantic-Compton, Madeleine Bélanger, la lettre signée par le président de l’association locale Roger Garant laisse carrément entendre que les dirigeants du Fonds de solidarité sont davantage «apparentés» au Parti québécois qu’au Parti libéral, mais que «cela ne les a pas empêchés d’investir temps et argent pour faire progresser votre entreprise»

M. Garant affirme d’abord que son correspondant est un partisan libéral et poursuit dans ces termes: «Votre entreprise a su profiter il y a quelques années d’une relance grâce à un investissement substantiel de la part du Fonds de solidarité de la FTQ. Avons-nous besoin de rappeler que les dirigeants du Fonds qui ont permis cet investissement ne sont pas apparentés au Parti libéral mais qu’ils ont plutôt des affinités avec le Parti québécois?

«C’est dans ce sens non partisan, ajoute-t-il, que nous faisons appel à vous dans le cadre de notre campagne de financement. Nous apprécierions que vous sachiez reconnaître les actions posées par des personnes qui, idéologiquement, avaient peu de lien avec vous mais qui sont quand même venues en aide à votre entreprise.»

M. Garant conclut en rappelant qu’il s’attend à une contribution de la part de son correspondant à la caisse du Parti québécois. La Presse canadienne a appris que l’entreprise en question, que Mme Bélanger a préféré ne pas nommer, est la Compagnie Bestar, fabricant de meubles de Lac Mégantic qui emploie 500 travailleurs.

Le premier ministre, visiblement embarrassé, a tenté d’excuser l’organisateur péquiste. «Nous devons d’abord noter qu’il y a beaucoup de transparence, a-t-il affirmé. C’est signé par quelqu’un qui s’identifie, qui envoie une lettre et qui propose d’émettre les reçus requis par la loi. Ce n’est peut-être pas la lettre la plus habile qu’on puisse imaginer, mais c’est la lettre d’un militant à quelqu’un qui n’est pas de son parti pour essayer de le convaincre.»Godbout est furieux

Informé du contenu de la lettre, le président du Fonds de solidarité, Clément Godbout, fulminait. «Celui qui a écrit ça est complètement tombé sur la tête, a-t-il lancé. Ce n’est pas vrai qu’on va se prêter à ça. Je dénonce ça avec véhémence et je souhaite que l’entreprise refuse de faire un seul don à la caisse du PQ.

«Ça prend un imbécile pour envoyer une telle lettre, a-t-il poursuivi. Le Fonds de solidarité investit dans les entreprises et jamais on leur demande de participer au financement d’un parti politique. Ce n’est pas notre rôle et ce n’est pas de cette façon qu’on va se comporter.»

Pour le ministre Guy Chevrette, cette bourde d’un organisateur politique du PQ ne viole en rien l’esprit de la loi et ne représente pas une forme de chantage comme l’ont prétendu les porte-parole libéraux Georges Farrah, Pierre Paradis et Thomas Mulcair.

«J’ai remarqué que, contrairement à ce qui arrivait avec nos amis d’en face, ce n’est pas a priori qu’on a demandé de l’argent à un individu, c’est a posteriori, a expliqué M. Chevrette. Donc, ce n’est pas du chantage pour l’octroi, mais c’est bien pour dire: «Avez-vous une certaine reconnaissance démocratique?»»

Pour le ministre de la Justice Serge Ménard, cette lettre ne représente rien d’autre que «quelqu’un qui cherche à établir que nous [du PQ], on est assez ouverts quand on est aux commandes et quand on a des décisions à prendre»

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s